La Suède a rejeté les critiques formulées par les Etats-Unis au sujet de la Palestine (Press TV)

partager sur:

“Ce n’est pas aux États-Unis de décider de notre politique“, a déclaré le ministre suédois des Affaires étrangères, Margot Wallström, en ajoutant que les fonctionnaires suédois s’attendaient à “recevoir des critiques” après l’annonce de leur position sur la question de la Palestine.

Le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, a annoncé lors de son discours d’investiture devant le Parlement suédois vendredi dernier que son gouvernement reconnaîtrait officiellement la Palestine comme un Etat souverain.

Les États-Unis ont réagi à l’annonce, en déclarant que la reconnaissance de Stockholm était «prématurée».

Nous croyons que la reconnaissance internationale d’un Etat palestinien est prématuré”, a déclaré la porte-parole du département d’Etat américain Jen Psaki, ajoutant: “Nous appuyons certainement un Etat palestinien, mais il ne peut venir que par une solution négociée, par un règlement des questions relatives au statut final et à la reconnaissance mutuelle par les deux parties.”

Le ministre suédois des Affaires étrangères a ajouté que Stockholm “poursuivrait le dialogue constructif avec les États-Unis pour expliquer les motivations et les raisons” de sa décision.

Israël a également réagi à la décision en convoquant l’ambassadeur de Suède en Israël pour des réprimandes qui devraient avoir lieu lundi prochain.

Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a déclaré samedi qu’il était désolé que le premier ministre de la Suède se soit “hâté” de faire des déclarations au sujet d’un Etat palestinien.

Le vendredi, le négociateur palestinien Saeb Erekat a salué la prise de position de Löfven et déclaré : “Nous espérons que tous les pays de l’Union européenne prendront la même décision courageuse et remarquable … car il n’y a aucune raison de ne pas reconnaître l’Etat palestinien.

Dans une démarche similaire, les législateurs britanniques seront appelés à voter sur une motion demandant au Royaume-Uni de reconnaître l’Etat palestinien, selon The Guardian.

Le 29 novembre 2012, 193 membres de l’Assemblée générale des Nations Unies ont voté pour élever le statut de la Palestine à l’Etat d’observateur non-membre.

Les Palestiniens cherchent à créer un Etat indépendant sur ​​les territoires de la Cisjordanie, d’Al-Qods-Est, et dans la bande de Gaza et exigent qu’Israël se retire des territoires palestiniens occupés.

Tel-Aviv, cependant, a refusé de revenir aux frontières de 1967 et n’est pas disposé à discuter de la question d’Al-Qods.

http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/10/la-suede-a-rejete-les-critiques-formulees-par-les-etats-unis-au-sujet-la-palestine-press-tv.html

14 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blabla
blabla
6 octobre 2014 11 h 50 min
Quand est-ce que le gouvernement Français fait la même chose?
ODIN
ODIN
6 octobre 2014 12 h 30 min
Répondre à  blabla
Tant que Hollande se laissera sucer par le CRIF, il n’y a aucun espoir.
khaled
khaled
6 octobre 2014 12 h 59 min
Comment veut-on nous faire croire aux vertu de la négociation alors que les antagonistes sont l’une des parties est Goliath appuyé et assisté et par et les USA et l’Europe et l’autre partie un David abandonné par les rares et faibles soutiens qui étaient les siens jusque là?
Depuis combien d’années ou plutôt combien de décennies on négocie? Combien de temps encore faudra-t-il négocier?
Ou en est-on entre le début des négociations Oslo et suivants? Combien de territoires rognés par les Israéliens depuis et combien de nouvelles colonies se sont crées avec la bénédiction et la protection de Tel-Aviv appuyé de manière inconditionnelle par les USA et l’Europe?
La position de la Suède est juste et a valeur d’exemple.
mag
mag
6 octobre 2014 13 h 16 min
Bravo à la Suède !Il faut une coalition forte contre les USA, Israel étant son alliée ! Il est évident que si les palestiniens ont leur état , ils seront obligés de restituer les territoires volés sans aucunes impunité , il faut que cela cesse ! Ils se prennent vraiment pour les maîtres du monde ces deux là ! Il faudrait les mettre à terre une bonne fois pour toutes !
benoit
benoit
6 octobre 2014 13 h 31 min
bravo et merci à la Suède qui sauve l’honneur de tous ces pays européens asservis à l’Empire américano-sioniste.
Christiane
Christiane
6 octobre 2014 15 h 52 min
Il est temps que les nations européennes relèvent la tête et disent aux USA de se mêler de leurs affaires et d’éviter dorénavant de leur dicter la politique à suivre; la Suède est un état souverain et en tant que tel, elle a le droit de reconnaître la Palestine comme un Etat à pa zut à Tel- Aviv & Washington.
Christiane
Christiane
6 octobre 2014 15 h 53 min
Il est temps que les nations européennes relèvent la tête et disent aux USA de se mêler de leurs affaires et d’éviter dorénavant de leur dicter la politique à suivre; la Suède est un état souverain et en tant que tel, elle a le droit de reconnaître la Palestine comme un Etat à part entière; zut à Tel- Aviv & Washington.
x_man0149
x_man0149
6 octobre 2014 15 h 56 min
Bravo à la Suède
pépette
pépette
6 octobre 2014 17 h 19 min
ça fait bigrement plaisir de voir certains pays , trop peu , prendre des décisions sans en référer aux usa ; ne comptez pas sur hollande pour relever la tête et dire merde à Obama et consort ; il n’a pas assez de c……s pour ça , c’est un pantin qui a pris la relève de Sarkozy lèche cul des amerloques ;
THOMAS
THOMAS
6 octobre 2014 17 h 30 min
Un grand bravo a la Suède pour sa démarche o combien légitime
Eric
Eric
6 octobre 2014 21 h 21 min
Cessez de dire “Bravo la Suède !” car cette bonne décision aurait dû être prise par le peuple suédois et non par le Parlement. Les Suédois ne sont donc pas souverains. Vous oubliez que les Parlements prennent une bonne décision pour 99 mauvaises et que le parlementarisme est la racine de la plupart des maux qui minent le monde.
Fred
Fred
6 octobre 2014 23 h 51 min
Les Suédois n’ont-ils donc pas compris la leçon de la Norvège ?
Un “bon petit Breivik” (ou tout autre faux drapeau) fera l’affaire !
Quand ? Mystère !
Comment ? Mystère !
Où ? Là où ça fait mal à la Suède… donc très certainement en Suède. (ces derniers temps, la Malaisie a aussi été un très “mauvais élève” -serf devrais-je écrire-, on peut oser imaginer une relation de cause à effet dans les malheurs “aériens” qu’elle vient de connaître)
Ceci dit, je ne suis personnellement pas “fier” de mon “propre” pays, la Suisse, dont nos dirigeants “baissent la culotte” à “tous les virages” (Fonds juifs -en fait un racket qui n’a pas ou très peu profité aux familles de victimes-, soi-disant pire paradis fiscal, secret bancaire, reconnaissance du Kosovo -pays “voyou” pour bien “faire mousser” les russes-, etc.).
Ouais quoi ! Ya plus ka attendre la fin du monde.
Enfin, je veux dire : la fin de ce monde.
Ne vous impatientez pas, j’ai vraiment l’impression que tout est réuni pour y arriver très bientôt… mais comme il est écrit dans la Bible, “Mil ans sont comme un jour et un jour est comme mil ans”, alors peut-être “à demain” ?
Amitiés fraternelles
PS: N’oublions pas de prier pour nos gouvernants : ne sont-ils pas parmi ceux qui en ont le plus besoin et comme il faudrait un miracle pour les amender (les améliorer), je n’en vois qu’Un capable de le faire…
Fred
Fred
Fred
7 octobre 2014 0 h 04 min
PPS : sur le fond, Palestine vs Israël :
-deux populations victimes
-deux armées fanatisées dont les mères (et les pères, les frères, les sœurs, les amis ) pleurent les enfants abattus
-deux gouvernements bien tranquilles, assis dans leurs bureaux/ QG, à donner des ordres et des conférences de presse
-un groupe de dirigeants toutes tendances confondues qui brassent des “tonnes” de $ par delà les frontières (faites pour les populations, pas pour les “élites”, les frontières pas les $ !).
Mais un jour viendra où il y aura aussi deux groupes : ceux qui ont aimé leur prochain… et les autres.
Fred