Les Etats-Unis, de « l’hégémonie du droit » à « l’hégémonie du chaos »

partager sur:
( Source: le Quotidien du Peuple en ligne )

La stratégie hégémonique des États-Unis jette une ombre sinistre sur le développement de la sécurité dans de nombreuses régions du monde. Pris dans le déclin de leur puissance, les États-Unis sont de plus en plus enclins à adopter la vaine approche de l’« hégémonie du chaos » au lieu de « l’hégémonie du droit », essayant d’utiliser le chaos comme une arme pour contrôler certaines zones. Il ne fait guère de doute que l’« hégémonie du chaos » utilisée comme une sorte de « stratégie » va constituer un défi particulier pour le développement pacifique des nouvelles grandes puissances.

La cause directe de la recherche de « l’hégémonie du chaos » par les États-Unis est une désillusion, celle de ne pas avoir réussi à établir une hégémonie sur la gouvernance mondiale. En raison de nombreuses erreurs stratégiques des Etats-Unis dans leurs prises de décision, plusieurs régions d’Asie centrale, du Moyen-Orient et d’Europe de l’Est ont été plongées dans un état de confusion, voire de semi-désordre. A cause de la crise financière et du déclin de l’équilibre des pouvoirs, les États-Unis ont commencé, grâce au « chaos contrôlé » à tenter de maintenir leur hégémonie, amenant certaines régions à se trouver dans une situation de confusion, quand elles ne sont pas même devenues hors de contrôle. Faute d’énergie ou de capacité suffisantes pour contrôler ces régions, les États-Unis ont dû reconnaitre la faillite de leur théorie du « chaos contrôlé », préférant laisser ces zones dans une situation de désordre, afin d’empêcher l’établissement possible de tout ordre régional opposé à l’hégémonie américaine à court terme.

Ce qui explique ce rêve brisé de « l’hégémonie du droit », c’est que les Etats-Unis n’ont pas su répondre aux exigences d’une nouvelle ère de la politique internationale, et notamment parce qu’ils n’ont pas pu établir des relations solides avec les grandes puissances émergentes.

Actuellement, la région Asie-Pacifique étant devenue la clé du maintien de l’hégémonie du droit, les États-Unis ont commencé à essayer d’y mettre en œuvre « l’hégémonie du chaos ». La stratégie de « rééquilibrage en Asie-Pacifique » des États-Unis, qui a consisté ces dernières années à déplacer leur centre de gravité stratégique vers l’Orient et à renforcer leur opposition à la Chine devenue une cible, n’a fait que prolonger les conflits et les différends dans la région Asie-Pacifique, et constitue la véritable source de chaos. Aujourd’hui, ce que les Etats-Unis poursuivent dans la région Asie-Pacifique, c’est un chaos et une tension contrôlables, et la tension qui y règne n’a pas atteint le dangereux niveau de confusion que l’on voit au Moyen-Orient et en Asie centrale. Les Etats-Unis encouragent certains pays à provoquer la Chine, et en fomentant de prétendues révolutions, renforcent les attaques de flanc sur celle-ci. Par conséquent, la Chine a besoin d’assurer ses arrières. La mise en œuvre par la Chine de sa stratégie « Une ceinture et une route », en même temps qu’elle vise à aider les pays du Tiers-Monde à se développer simultanément, se doit aussi d’isoler les opposants, prendre diverses mesures, et inciter les pays alliés de cette hégémonie à reconnaitre la réalité de la situation. Dans le même temps, la recherche de partenaires stratégiques, le partenariat global stratégique de coopération avec la Russie ainsi que les relations multilatérales avec les pays de l’Organisation de Coopération de Shanghai et des BRICS a une signification importante.

Yang Yucai est professeur au Département de recherches stratégiques de l’Université de la Défense Nationale

http://french.peopledaily.com.cn/International/n/2014/1230/c31356-8829785.html

13 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
pépette
pépette
1 janvier 2015 8 h 08 min
les usa ont prévu qu’une quinzaine de conflit dans le monde auraient lieu dans les mois et années à venir ; comment le savent ils ?parce qu’ils ont bien l’intention de continuer à mettre le bordel dans le monde ; ils s’y prépare ; mis à part un miracle , je ne vois pas ce qui peut nous aider à éradiquer les mauvais qui dirigent ce pays et sèment le chaos de partout ;
mag
mag
1 janvier 2015 11 h 56 min
De votre avis “pepette” Espérons que les USA vont être stoppés dans leurs courses aux guerres ! Il va bien falloir ,mais comment ? je l’espère de tout coeur !
ODIN
ODIN
1 janvier 2015 13 h 30 min
Le fauteur de guerre est le chimpanzé aux oreilles décollées : il faut donc l’envoyer d’urgence rejoindre son créateur,
Dav
Dav
1 janvier 2015 14 h 17 min
Répondre à  ODIN
Odin : commentaire de très niveau, dites-moi ! Est-il nécessaire de tomber dans l’insulte facile sur le physique et la couleur de peau pour montrer son désaccord et même son mépris pour les actions de quelqu’un ? La haine raciste est la plus stupide et méprisable des réactions et il n’y a nul doute que le “chimpanzé” comme vous dites vous surpasse de très loin en intelligence…
Bismarck
Bismarck
1 janvier 2015 15 h 22 min
Répondre à  ODIN
Ce n’est pas gentil pour la race simiesque en général de la comparer avec un homme prétentieux et imbu de lui-même. Par contre, ceux qui ont favorisé l’élection du fils abandonné d’un kenyan et d’une blanche du Kansas agente de la Cia en Indonésie, sont extrêmement intelligent car ils donnent ainsi la vision d’une Amérique au bonheur multiculturel réussi tout en mettant à la Maison Blanche un pantin tenu en laisse par la menace d’une procédure d’impeachment pour faux certificat de naissance….
D'ACAJOU
D'ACAJOU
1 janvier 2015 16 h 22 min
Répondre à  Bismarck
Réponse à Bismarck-
Pouvez-vous apporter la preuve de ce qu vous dites- à propos de la mère du président OBAMA et et de son certificat de naissance,(ce qui n’est pas un argument sérieux mais de bas étage).
Mais je suis en accord avec avec votre idée sur “la vision d’une Amérique au bonheur multiculturel réussi” que la classe dirigeante veut laisser croire et j’ajoute afin de faire oublier son racisme.
Tokos
Tokos
1 janvier 2015 20 h 02 min
Répondre à  ODIN
Rien de nouveau de la part de Odin qui profite de la politique US dans le monde pour exprimer son racisme le plus primaire. La ou il est evident que c’est la politique etrangere hegemonique des US qui est en cause, il revient systematiquement – j’ai eu a faire des reproches dans d’autres articles sur ce site- sur l’assimilation entre Obama (NOIR) et le chimpanze (SINGE). Bien entendu il s’en defend.

Le probleme c’est que ca fausse la comprehension des problemes developpes sur ce genre de site car, justement, la personne du president US, et de plus en plus dans beaucoup d’autres pays, importe peu Ce sont les pouvoirs dans l’ombre qui sont aux commandes. Se focaliser sur un Mr, de facon raciste en plus, c’est occulter les vrais debats. Bon je m’arrete la comme de toutes facons ca changera pas.

Daniella
Daniella
1 janvier 2015 18 h 19 min
Si ce fameux “président “était aussi intelligent ,cela se saurait depuis bien longtemps ….
ettaieb
1 janvier 2015 18 h 19 min
bONJOUR, BONNE ANNÉE A TOUS

C’est juste pour répondre à M. DAV d’abord je suis entièrement d’accord avec vous pour le principe du respect mutuel, mais pour le cas présent à mon avis sans vouloir prendre la défense de son auteur,cet attribut s’adresse beaucoup plus à un président à qu’ à un simple individu.Je vous rappelle que Obama a effectué en 2013 un voyage en Afrique ou il a visité plusieurs pays de ce continent et à cette occasion il ne lui est pas venu l’idée de visiter son pays natal à coté duquel il est passé pour que les gens ne se focalisent pas sur ses origines natives, et dans dans son pays les assassinats de nature raciste continuent, sans qu’il pense à faire voter une loi sévère pour décourager ces injustice publiques.

Dav
Dav
1 janvier 2015 19 h 16 min
Répondre à  ettaieb
Bonsoir à tous
Merci Ettaieb et Bismarck pour vos remarques plus sensées que celle écrite plus haut. Sur le fond, je reconnais ne pas assez connaître la question, même si je m’aperçois bien que ce président n’a rien de quelqu’un d’irréprochable. Mais le procédé de critique est aussi débile et méprisable s’appliquant à un grand responsable ou un anonyme (même si les singes ont toute mon affection !) de le faire avec la volonté de rabaisser en faisant allusion à son physique, sa couleur ou son sexe, que sais-je…

Bonne année à tous

franck MILO
franck MILO
1 janvier 2015 20 h 25 min
la “nano-polémique” déclenchée par le commentaire de odin illustre parfaitement la gestion de notre gouvernement :
pour ne pas parler de ce qui est important, placer un décor de théatre en papier maché. et faire le buzz avec l’aide des médias dominants.
hind
hind
1 janvier 2015 21 h 06 min
bonne année à tous
Les USA vont être stoppés dans leurs courses aux guerres grâce à la prise de conscience des peuples……ils ont vu les chaos créés en Irak, en Libye en Syrie etc….celui qui s’aventure à les suivre il avalera sa langue.
carotte
carotte
1 janvier 2015 21 h 58 min
je ne pense pas que l’intention était raciste,chimpanzé chez certaines personnes de certains pays est un qualificatif désignant une personne sotte,qui s’amuse,et donc n’est pas sérieuse.

s’amuser en faisant des guerres par exemple,des farces,des mauvais tours…

ça n’a rien à voir avec la couleur de peau,on peut dire d’un blanc qu’il en est un aussi.

pour les oreilles décollés,c’est ce qu’on voit sur les caricatures,et parfois les gens oublient de se regarder dans la glace avant d’attaquer les gens.

il faut savoir aussi ce qui se dit aux etats unis sur les français par exemple.
puis pour les pro russes obama n’est pas une perle.

en France aussi il y a des appellations qui sont vues dans d’autres régions comme insultantes .

c’est HS je ne vais pas m’étendre dessus,mais je ne pense pas que c’était racial,