Le « grand reporter » Gulliver Gragg et la propagande de Kiev [Vidéo]

partager sur:

Photo : Le bataillon néo-nazi Azov.

 La guerre de Kiev contre son propre peuple du Donbass 

 

Depuis le début de l’agression lancée par le régime de Kiev contre son propre peuple au Donbass nous voyons des correspondants occidentaux qui – comme Udo Ulfkotte et Roger Auque en d’autres conflits – délivrent des commentaires et des reportages qui travestissent la réalité.

Tout un chacun est en droit de se demander aujourd’hui si des reporters comme Gulliver Cragg – correspondant de France24, à qui la télévision suisse romande (TSR) donne également la parole – ne seraient pas eux aussi payés pour mentir ? Qualifier systématiquement de « terroristes » – comme le fait Gragg depuis le début du conflit – les combattants qui défendent la population du Donbass contre les attaques de Kiev, marteler que tout est la faute de Vladimir Poutine, c’est un biais qui rend suspect chacun de ses reportages. Nous ne l’avons jamais entendu parler des bataillons néonazis de Kiev qui vont au Donbass détruire les habitations et massacrer la population… [Voir la vidéo ci-dessous].

 

Les néo-nazis de Kiev [Sous-titre anglais]

Max Fadeyev documentary « Donbass under fire: Separatists » [eng subs]

People surviving, living, fighting in Donetsk. November-December 2014

4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
ODIN
ODIN
13 février 2015 15 h 38 min
Retour du duo de valets de washington : Toutes les TV en émoi: Lors des tables rondes apparaissent des femmes sorties de je nesa
ODIN
ODIN
13 février 2015 15 h 51 min
Les deux valets revenant de Minsk : Toutes les TV françaises en émoi : Lors des tables rondes quelques rombières sorties de je ne sais où qui nous font un cours sur la situation : Poutine le diable, le malheureux Poroschenko (Pietro pour les dames) etc et les pouffiasses en question intarissables de nous saouler à qui mieux mieux. Je le dis tout net, les chaines en question sont vendues au système en place et il ne va pas se passer longtemps sans que je tire un coup de grenaille dans l’écran de ma saloperie de Téléviseur.

Je vois très bien le duo être candidat au Nobel de la Paix, alors qu’il ne fait rien en dehors de menacer. Si accord il y a, c’est à Poutine qu’on le doit, sans lui RIEN ,ne peut se faire. Et j’espère que le gros Hollande ne va pas nous faire le coup du Nobel pour 2017.

gunsbourg
gunsbourg
13 février 2015 16 h 56 min
C’est maintenant que le terme “collabo” reprend tout son sens !Pour les propagandistes nazis collabos cachés derrière une étiquette de journalistes usurpées , cela a été aux mieux pour eux et leurs commanditaires l’opprobre et sa suite logique la prison voire plus . Alors pour aujourd’hui ces héritiers devront sans doute répondre de leurs paroles et de leurs actes!
mag
mag
13 février 2015 20 h 59 min
Je suis bien de vos avis Odin et Gunsburg !